FORUM DU DOZO PHILOSOPHIQUE
PENSÉE DE LA SEMAINE

« L'homme courageux surmonte la peur en la provoquant chez les autres. »


Julien Freund,Qu'est-ce que la politique
FORUM DU DOZO PHILOSOPHIQUE

Forum ivoirien dédié aux sujets de philosophie

Le dynamisme interne de ce forum nécessite que vous y postiez des messages. Ne manquez pas de le faire au quotidien. Merci !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le plotinisme, une ascese vers l'Un.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Abdel Sarkozy

avatar
Bien vrai que la vocation philosophique de Plotin(205-270) fut "tardive", a l'age de 28ans,(mais, <<Il n'y a pas d'age pour philosopher.>> cf, Épicure) soit, l'enseignement de celui-ci, exclusivement oral, offre a tous les Hommes, un modèle de vie ascétique, dépouillé de désirs vains et de plaisirs concupiscibles. L'objectif de Plotin était une mystique intérieure, toute intérieure, un mouvement de purification du moi qui s'efforce de se séparer des sensations corporelles, pour qu'advienne véritablement, la vraie beauté, celle de l'Âme contemplant L'UN via l'Être Intelligent.
L'exercice spirituel plotinien, cet "eucharistie" de l'Âme, dont il dit avoir fait plusieurs fois l'expérience,purifie notre âme de telle sorte qu'elle puisse s'élever vers la pensée pure. Cette procession vers l'absolu est d'inspiration Platonicienne, Aristotélicienne et Stoïcienne, ajouté a une mixture arithmétique pythagoricienne.

2 Qu' entend plotin par ame le Lun 3 Mai - 6:32

ampirus


Quand on lit les ennéades, Plotin emploie ce mot au sens neoplatonicien à savoir l' intermédiaire entre ce qui est intelligible et ce qui est au delà. Cette histoire d'âme et de corps ne se comprend que dans sa visé du monde qui n'est pas statique: le monde surgit à chaque instant sous ses yeux se met à exister,à bouger et nous sommes impliqué dans cette perspective. Au principe est l'Un absolu qui n'est pas un être suprême (un être personnel) et de sa plénitude subsistante dérive tout à chaque moment de ce que nous appelons le temps. En effet l'intelligence voit l'Un et n'a besoin que de lui mais lui n' a pas besoin d'elle. Ce qui nait du terme supérieur à l intelligence c'est l'intelligence et l'intelligence est supérieur a toutes choses parce que les autres choses viennent après elles. L'Un engendre l'intelligence, ce lieu de l' intelligence du monde entier(nous) le lieu des concepts, des archétypes,qui engendre l' âme du monde(au sens ou l' entendent les stoïciens)cette âme du monde est axée sur l'Un. Nous en sommes une partie. Tout une partie de nous même est orienté par l' esprit tandis que le reste (qui pourrait être le corps ou la matière pour adopter une expression dualiste familière au langage courant) est embrigué par le corps, le successif alors que nous ne sommes heureux (serions) que dans le bien l' unité absolue. Ainsi nous sommes une dispersion qui voudrait retrouver son unité absolue et ne peut la retrouver que par étape.(Ennéades3)



Dernière édition par ledozo le Mar 4 Mai - 15:24, édité 2 fois (Raison : Administration: Je me suis occupé des cocquilles, mais la prochaine fois, pensez à vous relire avant de poster votre message. Merci)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum