FORUM DU DOZO PHILOSOPHIQUE
PENSÉE DE LA SEMAINE

« L'homme courageux surmonte la peur en la provoquant chez les autres. »


Julien Freund,Qu'est-ce que la politique
FORUM DU DOZO PHILOSOPHIQUE

Forum ivoirien dédié aux sujets de philosophie

Le dynamisme interne de ce forum nécessite que vous y postiez des messages. Ne manquez pas de le faire au quotidien. Merci !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

CONSCIENT / INCONSCIENT / PRÉCONSCIENT / SUBCONSCIENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Abdel Sarkozy

avatar
CONSCIENT / INCONSCIENT / PRÉCONSCIENT / SUBCONSCIENT


Précisions

- Conscient, Préconscient et Inconscient sont des concepts Freudiens;
- Subconscient (littéralement "sous la conscience"): terme introduit par Joseph Jastrow en 1906;
- Stade du miroir, signifiant psychanalytique et structure de l'inconscient découlent des travaux de Jacques Lacan.

1) Accession à la conscience

Il faut bien savoir que le nourrisson ne se vit pas distinct de sa Mère, et donc qu'il n'a pas conscience de son propre corps. Ce n'est que progressivement qu'il va prendre conscience de lui-même, et intégrer les limites de ce corps qui est à lui et différent des Autres. Il distinguera ainsi ce qui est de l'ordre du Moi et ce qui ne l'est pas (accès aux dossiers "naissance" et "petite enfance").
Le conscient est à la fois lieu de nos sensations et de nos perceptions ainsi que la réalité subjective de celles-ci. Il constitue la matière même de notre vie psychique. Il organise les données de nos sens et de notre mémoire et nous situe dans le temps et l'espace. Le conscient communique avec l'inconscient par le préconscient grâce au langage (accès au dossier "langage et inconscient").

Le stade du miroir
Cette étape du stade du miroir a une grande valeur symbolique dans l'évolution psychique de l'enfant (accès au dossier "stade du miroir"). Elle le force à prendre conscience qu'il est différent de sa Mère, des Autres. Elle lui donne des limites dans la vision de ce corps "limité" par un contour, et aussi par une taille. Il se perçoit comme un tout, unique, et aussi comme extériorité. Il découvre les parties de son corps qu'il ne connaissait pas encore: le schéma corporel se construit (accès au dossier "schéma corporel").

2) Conscient et subconscient

Le subconscient se trouve au dessous du seuil de la conscience. C'est un synonyme de la conscience. Il ne se distingue pas du conscient par nature mais par degré.

3) Préconscient

Le préconscient désigne un système de l'appareil psychique nettement distinct du système inconscient. Du point de vue méta psychologique, il est régi par le processus secondaire. Il est séparé du système inconscient par la censure qui ne permet pas aux contenus et aux processus inconscients de passer dans le préconscient sans subir de transformations. Les opérations et les contenus du préconscient ne sont pas présents dans le champ de la conscience mais ils se différencient des contenus de l'inconscient en ce qu'ils restent accessibles à la conscience.

4) Inconscient

L'inconscient contient le pôle pulsionnel de la personnalité dirigé par le principe de plaisir. Il comporte aussi les processus qui, par les mécanismes de refoulement, sont maintenus hors de la conscience. C'est le réservoir de la libido et de l'énergie psychique, ses contenus sont d'une part héréditaires et d'autre part refoulés et acquis. C'est le domaine de l’instinctif, du biologique. Cet inconscient est dynamique et influence constamment le comportement et l'expérience.

Inconscient et refoulement
Quand une représentation inconsciente est incompatible avec les exigences du Surmoi, Le Moi, pour se défendre contre cette représentation, va utiliser divers procédés que l'on réunit sous le terme de "mécanismes de défense du Moi" (accès au dossier "mécanismes de défense"). Un des principaux en est le refoulement. Il se manifeste lorsque le désir et les pulsions ne peuvent être acceptés et doivent être dérivés de leur Objet.
Le Conscient accède à l'inconscient comme les organes des sens accèdent à la réalité extérieure. Il y a eu constitution d'un "grenier" où sont engrangées toutes les informations vécues. L'individu peut faire appel à un moment précis à ces vécus. Ces faits sont dits "refoulés". Le refoulement est l'opération par laquelle le sujet cherche à repousser ou à maintenir dans l'inconscient les représentations liées à une pulsion. Tout ce qui est refoulé devient inconscient mais l'inconscient n'est pas constitué que de cela. Il y a aussi des contenus innés qui ne sont jamais passés par la conscience. L'inconscient obéit aux processus primaires que sont le déplacement (changement d'Objet) et la condensation (plusieurs Objets en un). Ces deux processus primaires obéissent au principe de plaisir. Les désirs sont mobiles et essaient de s'extérioriser, provocant le refoulement.
Le refoulement est un filtre incité par le Surmoi et opéré par le Moi.

Inconscient, symptôme et angoisse
Le symptôme est le produit du refoulement qui consiste en un retour du refoulé sur le plan somatique. Il sert à échapper à l'angoisse. Il est le substitut d'une satisfaction pulsionnelle qui n'a pas eu lieu. Ce qui aurait du être plaisir devient déplaisir.

Conscient, Inconscient et langage
Jacques Lacan: "l'inconscient est structuré comme un langage" (accès au dossier "Lacan").
Dans l'inconscient on a affaire à un système de signifiants et de signifiés. Mais alors que le signifiant linguistique est un son, le signifiant psychanalytique est une trace dans l'inconscient. Cela peut être une odeur, une image, une cicatrice qui va renvoyer à un signifié. Ce signifié est le fait décrit dans le souvenir.
Le conscient est formé de représentations de mots. L'inconscient est formé de représentations de phonèmes et de choses. Ce sont des choses qui concernent notre corps, et qui souvent furent vécues avant la parole.
De même que le langage, l'inconscient utilise les rapports métonymiques et métaphoriques.
_ Métonymie: c'est le rapport qui relie une représentation à l'autre, au sens de plus en plus éloigné de la représentation originaire.
_ Métaphore: c'est l'association de 2 ou 3 images qui recèlent quand même une caractéristique commune pouvant être par exemple: même niveau de plaisir, même traumatisme ou même époque. Les métaphores sont liées entre elles par un rapport de similarité. Le rapport métaphorique se retrouve aussi dans la "condensation" du rêve.

Le signe
_ Sa, le Signifiant, est du domaine du symbolique. C'est la trace porteuse de sens.
_ Se, le Signifié, est du domaine de l'imaginaire. C'est ce à quoi la trace renvoie (agressivité envers..., amour pour...).
_ Le Référent est du domaine du réel. C'est ce qui s'est passé en fait.
Par exemple, après une chute de vélo, il y a formation d'une cicatrice. La cicatrice / Signifiant est une trace, au sens propre du terme, porteuse de sens au niveau symbolique. Le Signifié sera ce qui reste dans l'imaginaire, par exemple l'agressivité envers un camarade trop brutal et responsable de la chute. Le Référent est ce qui s'est passé en réalité, c'est à dire la chute de vélo.
Autre exemple, la phobie des chiens: au niveau réel, il y a le chien (le Référent). Au niveau imaginaire, il y a la pensée d'être mordu (le Signifié). Et au niveau symbolique, il y a l'angoisse d'être agressé par son Père (le Signifiant). Plutôt que d'avoir peur du Père, sentiment refoulé, la personne craindra les chiens. Elle aura fait un déplacement métonymique entre "chien" et "Père" (accès au dossier "névrose phobique").

5) Psychisme : naissance de la théorie des lieux

Introduction à la première topique
Conçue par S. Freud (accès au dossier "Freud"), la topique est l'étude de la structure mentale, dans une théorie des lieux. C'est la différenciation des parties de l'appareil psychique en systèmes doués de caractère et de fonction différents, et disposés dans un certain ordre. C'est une métaphore qui permet de spatialiser les lieux psychiques.

1ère topique (ou première théorie de l'appareil psychique) :
Elle date de la science des rêves (accès au dossier "rêve"), entre 1900 et 1915. Il y a alors trois systèmes que sont l'Inconscient, le Préconscient et le Conscient.
_ Chaque système a sa fonction, son type de processus, son énergie d'investissement et ses contours représentatifs.
_ Entre ces 3 systèmes se situent des sas, des censures, dont le but est de contrôler le passage d'un système à l'autre.
_ L'ordre de passage est toujours le même. La direction est alors soit "progrédiante" (Inconscient/ Préconscient/ Conscient), soit "régressive" (Conscient/ Préconscient/ Inconscient). Une représentation ne peut donc jamais passer directement du Conscient à l'Inconscient, ni inversement de l'Inconscient au Conscient.
_ Le "noyau pathogène" est un noyau qui peut donner naissance à la pathologie (accès au dossier "pathologie psychiatrie"). Il est formé par le refoulement mais il est là aussi dès l'origine, de façon phylogénétique.
_ Chaque système est formé en couches, les souvenirs étant rangés autour du noyau pathogène, selon un ordre chronologique mais aussi logique.
_ La prise de conscience (ou ré-intégration du souvenir inconscient dans le conscient) se fait selon un défilé qui franchit les censures (censure entre Inconscient et Préconscient, censure entre Préconscient et Conscient).

2ème topique :
Elle est élaborée à partir de 1920. Elle introduit les instances que sont le ça, le Moi, le Surmoi et l'Idéal du Moi.


Source: psychiatriinfirmiere.free.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum